La carabine Chiappa Little Badger en .22LR
… 50/50 sur C-50 à 50 mètres en visée d’origine !

Par Jidé le 21 mai 2014
























Elle est arrivée, sans s’presser eh-eh


J’ai dit il y a cinq jours sur le forum PUR-22 (le meilleur des forums francophones mondiaux sur le calibre 22), que je ne devrais pas ouvrir une page sur une carabine qui ne m’a pas encore été livrée, ça porte malheur !!!

Ça n’a pas raté : le monsieur de la Poste qui a fait le pont du 8-Mai n’a pas pensé à laisser la clé de la Poste au postier qui ne faisait pas le pont du 8-Mai car il avait déjà eu celui du 1-Mai : enfin, bref, résultat, cinq jours de délai… Et c’est pas la faute de BECK CHASSE qui a réagi à ma commande en deux temps trois mouvements !



Pas grave, j’étais si occupé avec l’IGT de Gamo !!! Donc elle arrive. Déballage. Très bonne première impression : la montée à l’épaule se fait instinctivement malgré le manque de tout ce qu’il faut pour viser (bois, appuie-joue, longuesse…), elle est taillée pour tirer.

On remarque que, déformé, que dis-je, abruti par trop de contacts avec Internet, la première chose que je fais c’est de lui mettre un accessoire !!!

Alors comme elle ne tirera que demain, revue de détail seulement aujourd’hui…



Le canon est bien fini , de nombreux étages de lamage le protègent contre les chocs à l’avant…

La visée ? Alors là, surprise… Puis je me dis que Chiappa vend aussi une copie de US M-1 (en .22LR), et que c’est peut-être là qu’il a pris cet oeilleton et ce guidon ! Certes, ça n’est pas de l’acier de guerre, les moulages trahissent le plastique à un kilomètre, mais c’est quand même autre chose que les visées crocodiles de cow-boy qu’on est en droit de redouter dans cette gamme de prix.





Le fait que la hausse (réglable haut-bas droite-gauche) soit à l’envers (on rapproche le curseur pour tirer plus loin) est une caractéristique de la M-1, alors chutt les critiques. Le guidon, fixe, a l’air OK.



Ouverture de la culasse via la détente en avant du pontet, on force un poil, c’est normal. La carabine se plie jusqu’à rencontrer un obstacle, ici le rail inférieur — un amateur, qui voudrait pluss, pourrait travailler pour obtenir un pliage plus conséquent.

Ah la déception : les élucubrations sur la poignée-pistolet à trouver dans la gamme softair, fini — le rail à cet endroit n’est pas Picatinny, il est… rien du tout. Compatible avec la poignée vendue par Chiappa, point final.

Celle dernière n’est pas d’ailleurs pas bête, elle contient tout le nécessaire de néttoyage, mais c’est un cylindre assez immonde.

Bien sûr, nous, nous avions déjà élucubré… et on continuera, non mais !





À 25 mètres, grandiose, la môme !!!

À 25 mètres j’ai installé un support pour poser la carabine ; c’est un “château branlant” mais vu le poids de la bêbête elle s’en sort dix fois mieux que la grosse que j’ai tirée juste avant !!!

Notez le petit coussin de bench… La visée est d’origine, calquée sur la carabine réglementaire US M-1 (oeilleton et guidon carré, un rêve de tireur militaire…)


Toute première giclée : ça part presque trop vite, la prise de visée est instantanée, la détente est une plume.

D’ailleurs ATTENTION de ne tirer le chien en arrière que quand l’arme est en cible, et de n’engager la détente qu’après — j’ai eu un petit départ dans le plafond que j’étais content d’être seul et que personne le voie…


Il y aurait une sécurité manuelle d’après la notice, mais je ne l’ai pas trouvée — et à mon avis la seule vraie sécurité (quand il y a un chien à armer), c’est le tireur. Le reste, c’est de l’américanerie (de la côte Est).

Les munes sont des petites .22LR Standard S&B qui traînaient sur mon établi (je cherchais des pas puissantes).



Deuxième série , en se méfiant pluss de la détente ; comme j’ai supposé que j’allais la régler évidemment “point visé point touché” (visée de guerre) j’ai masqué le bas du noir avec un papier blanc de la taille exacte du guidon (c’est ce que j’appelle une “cible Lionel*”, équivalent de la cible “armée”, pas ronde et qu’on ne vise donc pas “en bas du six”).

Et j’ai remonté la hausse d’un cran.

Résultat sympathique ! Plu qu’à refaire la même chose au calme.

Et voilà un résultat correct (car un peu inespéré) ; 3 mouches, 2 dix (en bleu), et sans se fatiguer (je galèje pas, en prenant bien son temps, le mono-trou n’est sûrement pas impossible).


Autre munition (Geco .22 Rifle en vert), moins bon groupement et ailleurs. N’en tirons pas de conclusions hâtives…
Pour les trois dernières de la boîte, j’ai tenté le tir V.O., “vitesse olympique” :

Sept secondes pour armer et épauler, la carabine restant à 45° vers le sol ; mais l’oeil est déjà en place et prépare déjà la visée (guidon au milieu de l’oeilleton).

Puis trois secondes pour tirer !

Comme au pistolet, on a du mal à “freiner” l’élan, qui emporte ici vers la gauche, au pistolet vers le haut.


Eh bien je vais vous le dire : je suis CON-TENT !!! (Le tir genre V.O. est aussi mon but ultime avec la Ruger 10-22.)
 


Deux remarques : détente, pluss qu’impeccable ! La crosse fait un peu mal, l’appuie-joue inexistant est un enfonce-joue… Sachez qu’elle est réglable en longueur. Les 12 balles stockées dans la crosse : un petit coup de génie.

Poignée pistolet, bricolages autour de la longuesse… Foutaises, c’est parfait comme ça. Comme disait un forumiste : “Aussi bien que la CZ ?” À question aussi provocante, il n’y pas de réponse, juste des photos !!!






Et à 50 mètres, divine




Voilà le résultat final… Munitions CCi Standard, posé “bench”, visée “militaire d’origine”, demi-cible (militaire aussi, à base de C-50 masquée) pour du tir “point visé – point touché”.

Premiers tirs, bien trop large (115+10 mm), deuxièmes tirs pareil (65+25), troisième série (et les autres par la suite, meilleurs car on s’est ré-habitué au guidon) bien comme il faut (3,4 MOA).

Aveuglé par le plaisir, j’ai compté un 50/50 en ajoutant un point pour la mouche, ce qui ne se fait pas quand on a toute sa tête !!!

Carabine prêtée à un collègue, confirmation de la précision. Canon donc bon, visée parfaite (quoique moulée en plastique), munitions OK quoique bas de gamme. La détente aussi participe au plaisir et aux résultats…




Dommage que je n’aie pas eu le temps de terminer le réglage vers le haut et un peu à droite…


Autres visées…


La profusion de rails est telle qu’on ne peut qu’avoir l’idée de monter des accessoires, même si :

tout accessoire empêche la carabine de rentrer dans son petit sac de portage ;

les rails sont en pur plastique, donc à charger avec modération ;

la visserie demande un tournevis spécial “torx” ;-(

le rail de la poignée est inutilisable (pas aux normes) ;

en revanche une visée rehaussée empêche la crosse de se comporter en écrase-joue !

Comme c’est mon habitude, je case en premier mon chéri, le point rouge Walther Competition premier modèle, le meilleur de tous dans les moins de 300 euros :-)

Mais tout petit red dot fera l’affaire dans ce genre :




Le Sutter grossissement x2 (rare) se monte esthétiquement “fait pour” la petite Badger !!!



Toutes autres folies seront bienvenues  :



Et donc :






N.D.L.R. : cette petite carabine de charme… a charmé déjà beaucoup de gens (voir les pages entières sur le forum PUR-22) et nos photo ci-dessus en sont tirées !



Suite à venir… Amicalement, Doc Jidé


12 réponses

Atypique s’il en est, cette carabine fait le job, tiré, mangé et au besoin se défendre, belle revue en tout cas !

Bonsoir. J’ai étrenné la mienne ce soir à la Chapelle et j’en ai encore un sourire béat. Comme je dispose d’un modèle avec hausse de guingois, le réglage a été un peu long, mais ensuite, une fois habitué à la visée (je centre le noir de la cible au milieu du trou de la hausse et j’amène ensuite le haut du guidon, « décoré » d’un coup de craie verte, au milieu de la cible : est-ce la bonne méthode ?), j’ai pu faire un 46/50 sans appui, ce qui, pour moi, est exceptionnel.
La seule chose qui m’a un peu gêné, c’est le fait que la crosse métallique glisse contre la joue (il faisait très chaud, ce soir). Ce week-end, je recouvrirai l’appuie-joue avec une bande de cuir.
Merci pour votre revue.

Ðoc Jidé : la crosse est effectivement un écrase-joue quand on tire avec la visée d’origine. Je pense qu’on pourrait sans problème tirer vers le bas le fil de fer actuel pour que la crosse soit plus basse (en retordant le fil) pour pallier le problème, et en même temps on aurait une carabine plus compacte une fois repliée. Je rappelle que cette crosse fil de fer se démonte et peut aussi s’allonger.



Pour ta manière de visée, c’est pas très catholique, mais je t’en reparlerai plus tard. Pour l’instant le bon côté, c’est ton excellent résultat ! :-)

Merci. J’ai effectivement rallongé la crosse et monté un rail Picatinny sur le rail de la poignée (deux boulons poêliers + un rail latéral d’un adaptateur pour pistolet airsoft qui a mal vécu son montage sur un pistolet à plombs + un coup de Dremel). Avec une poignée montée dessus, j’ai l’épaule plus basse et la visée est plus confortable.
En voyant ton dessin, je me dis que ça marcherait aussi en montant la crosse à l’envers, mais le méplat côté gauche gênerait.

Ðoc Jidé : voir ci-dessous…




_____Amicalement, Doc Jidé

RÉPONSE DE NICOMIDWAY du forum 22 PUR FORUM

Apparemment ça serait possible :





Bonjour… Super article !
J’ai également craqué pour la bête… amusante petite carabine (qui fait bien rire mes collègues au stand d’ailleurs !) Par  contre je trouve qu’elle tire franchement à gauche ! Obligé de régler la dérive presque collée à droite pour avoir un tir correct ! Est-ce que c’est le cas pour vous aussi (une des photos ci-dessus semble montrer un réglage de dérive très à droite aussi) ? J’ai pensé au départ que c’était moi car un réglage avec une « balle laser » me positionne la dérive un peu plus centrée, mais en tir réel y compris avec d’autres tireurs plus chevronnés que moi, on est vraiment sur un réglage de dérive à fond les manettes à droite ! Endémique ou c’est ma bête qui balade (retour au magasin ?).
Bien à vous…

Ðoc Jidé: Sur la mienne je n’étais pas à fond… Les autres essayeurs non plus (on est drôlement nombreux !) Revendue, je ne peux plus la regarder mais question : comment est fixée la hausse sur la carcasse ? Une visserie que tu pourrais ovaliser ?

Hello,
Au final je l’ai échangée pour un autre au magasin (très long) pour avoir le même défaut mais de l’autre côté cette fois :( .
La hausse est tenu par 2 petits tenons plastoc et une vis (par vraiment le truc facile à ovalisé car plutôt fragile même canon et la présence des tenons empêche toute idée de déplacement latéral).
On est donc parti sur une modification des instrument de visée : montage d’un guidon dérivable et d’une nouvelle hausse (tout en métal), plus de détail sur mon post ici : http://22-lr.purforum.com/t3695p180-carabine-chiappa-little-badger-22lr-monocoup-pliante?highlight=chipper+little+badger.
Au départ le projet était simplement de monter une hausse dérivable pour compenser, au final nous avons fait la totale !
 

Bonjour, je viens de m’acheter cette charmante petite carabine, je tente de l’essayer ce matin, le chien claque, rien ! Je cherche, je cherche…Il y a une sécurité que je ne comprends pas ? La 22 ou la bosquette n’est pas percutée. Merci de votre aide.

Ðoc Jidé : ??? Désolé…

Bonsoir racoon. Je possède 2 modèles de cette petite carabine: 1 en 22lr et l’autre en 17hmr. Avec la 22 je n’ai eu aucun problème, par contre avec la 17hmr j’ai eu le même problème de percussion que toi. Comme toi j’ai cherché et après démontage(facile)je me suis aperçu que le chien ne venait pas frapper correctement le percuteur. En effet une excroissance du levier de fermeture, qui est prévue  pour faire reculer  le chien et permettre au percuteur de s’effacer lors de la fermeture, empêche ce dernier d’aller au bout de sa course. J’ai donc limé complètement cette partie du levier de fermeture et remonté le tout. Depuis aucun problème de percussion. Par contre, pour éviter que la cartouche ne vienne forcer le percuteur au moment de la fermeture il préférable d’armer le chien avant de refermer la carabine, avec toutes les précautions d’usage sachant que cette dernière est prête à tirer dés la fermeture. A noter quand même que si l’on ne doit pas tirer tout de suite on peut désarmer la chien en le raccompagnant vers l’avant.

Une idée sympa pour la transport de cette carabine équipée d’un système de visée(point rouge ou lunette) et d’un silencieux: une house de raquette de tennis; ça rentre impeccable et c’est plutôt discret !

Je reviens sur mon  commentaire de ce jour(0h16). Je préconisais d’armer le chien avant de refermer la carabine. En fait il suffit simplement de le tirer vers l’arrière jusqu’au premier accrochage(petit clic) pour libérer le percuteur, puis fois la carabine fermée de l’armer réellement. Désolé pour cette erreur.
 

Bonjour à tous Me concernant j’ai eu des soucis avec cette petite carabine, bien que sympathique au niveau prise en main. Le premier bug, il m’a fallut environ 100 cartouches pour roder la bestiole car j’avais des incidents de tir: le coup ne partait qu’une fois sur deux, il fallait réarmer à chaque fois. Ensuite au niveau des organes de visée mécanique,je les trouve pas pratique du tout et sans doute en rapport de cause à effet j’ai un tir dispersé à 50m. Je vais poser un point rouge sur le rail. Et dernier point , il n’y a pas d’extracteur…mais pour le prix de base faut pas trop en demander.

Jd t’es un vrai acheteur obsessionnel compulsif mdrrr, c’est un gadget pour gamin ce truc , tu doit touché au moins 2000 balles de retraite par mois pour acheter toutes ces merdes lol .
c’est de la tunes foutu en l’air , tu va tiré quelques fois avec et la ranger dans ton armoire avec tes centaines d’armes donc la moitié servent à rien .

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.