La carabine ISSC SPA modèle “ATS”
.22LR à répétition

Par Jidé le 14 jan 2017




L’année commence bien (je vous présente d’ailleurs tous mes voeux, amour, santé, travail, armes, groupements inférieurs à un M.O.A…) — puisque je vais pouvoir essayer pour la première fois la carabine de la marque autrichienne I.S.S.C., système S.P.A. (Straight Pull Action, action linéaire tirer-pousser), en son tout dernier modèle A.T.S. pour Advanced Tactical Survival, que je n’ai pas besoin de traduire…).

Je n’avais pas été tenté par les versions précédentes dont l’aspect était assez commun et l’action linéaire vu sur la Browning m’avait laissé un peu goût amer : je pense qu’on ne trouvera jamais à bas coût une action super-fluide du type biathlon, et pour cause, voyez-en les prix…



Commençons par un bout , la crosse ; véritable modèle récent de type AR-15, certainement pas de fabrication autrichienne ; plusieurs positions bien sûr, selon nos tailles. Un petit détail me fait savoir que je pourrai bricoler un monopode arrière…

Et l’avant , si cru et nu que j’ai dû l’étoffer… Vous voyez un bipied type Harris, une poignée rétractable (on choisit l’un ou l’autre évidemment, pas les deux), et un petit laser (gadget provisoire) en bout de canon… Le canon est fileté pour silencieux…

Et voici l’entre deux : l’action linéaire est ici semi-ouverte (d’autres photos plus bas) ; on voit un rail supplémentaire fixé sur le rail Dove fourni d’origine. Comme la carabine est dite “tactique”, la lunette est une 1,5-5×26, utilisable aussi bien en combat rapproché qu’à une centaine de mètres. Ce modèle n’est pas trop cher (car les lunettes qui ne grossissent pas beaucoup sont bien plus chères que les autres !) car il ne “descend” pas jusqu’à 1x… Modèle chinois mais excellent, réticule “point lumineux” (marre marre marre des mildots)… “Son gros avantage [au niveau du zoom extra-court] réside dans le fait de pouvoir tirer les deux yeux ouverts comme un point rouge”, dit un connaisseur. Comme avec un red dot.

  Les anciens reconnaîtront le rail conçu pour la carabine Röhm — elle aussi une belle et bonne tactique (barillet 6 diabolos et cartouche CO 12 grammes — je vais d’ailleurs la revendre dans quelques semaines). C’était mon seul rail très long mais son défaut est d’être “bi”, Dove en haut et Weaver en dessous. Hélas les montages Weaver n’existent quasiment plus (c’est le standard Picatinny qui a gagné), j’ai donc utilisé pour la lunette des supports hauts de diamètre 30 mm et en rail Dove.


ATTENTION : il existe plusieurs rails Dove, en gros les allemands et les américains, dont la largeur n’est pas la même ; heureusement j’avais en stock plusieurs modèles dont l’un “allemand”…

Si vous êtes perdu dans ces notions de rails, de montage, de Weaver, de Dove… rendez-vous dans cette série spéciale de Jidénet sur les “montages et optiques”


Cette surélévation est indispensable, car une arme à crosse de type M-16 ou AR-15 ne permet en aucun cas des organes de visée non surélevés (souvenez-vous que le premier des M-16 possédait une poignée de transport qui portait les visées, mécaniques ou optiques ; et le guidon était à 7 cm au-dessus du canon — bonjour le crapahut dans la jungle !!!). Si la visée n’est pas très surélevée sur ce type d’arme, vous devez vous faire opérer pour l’ablation de la joue droite (comme les Amazones, enfin presque… )




Le canon est flottant ; en général on estime qu’on doit pouvoir faire passer un bille d’un dollar pour vérifier que le canon ne touche pas la longuesse ; ici, c’est un doigt entier qu’on peut passer… Pas très beau mais pas trop visible…

• TROUVÉ SUR INTERNET — “Sens de ISSC par ses lettres :
I : Sens de I en ISSC. I est une lettre singulière qui se développe sur c’est sur. Il est altruiste, concerné, gentille, sensible. Il montre peu de tolérance à l’extérieur, il est énergique, alerte, autonome, aimant, égoïste, mutin, et appris
S : Sens de S en ISSC. S est un simple brin qui va vers l’avant et vers l’arrière. Il montre une volonté D’explorer. Amabilité, perceptiveness et accommodants sont toutes S qualités. Les extrémités pointées vers l’avant et vers l’arrière montre une nature contradictoire avec elle-même et un degré de perplexité.
C : Sens de C en ISSC. C est une lettre ouverte à une extrémité. Il exemples ouverture, une attitude D’accueil et le désir de partager. Cela signifie des comportements sains, la confiance envers le monde extérieur, la pensée positive, frappante, les capacités scholarstic représentés par une ouverture D’esprit, vif et grégaire et triomphante. courbes C away des comportements à gauche pour indiquer la prudence, de la nervosité en territoire inconnu, tendu et anxieux face à l’inconnu…”
Bon sang, je savais pas tout ça !!!


La fameuse action : entièrement ouverte , semi-fermée et enfin fermée pour le tir

Douce ou pas douce ? Là elle sort de sa boîte et mon avis sera donné après quelques boîtes de cartouches et une couche de graisse blanche de rodage ; néanmoins telle qu’elle est là, elle est du niveau de la Browning ; l’action exercée par le tireur doit être, non pas forte mais énergique : clic-clac — retour vite fait ! Comme quand on doit actionner une culasse (linéaire aussi) de pistolet, clic-clac, retour rapide !

Pas essayé la détente, on ne tire jamais à vide avec du .22 !!!


Mes ajouts , un bipied évidemment, le rail Picatinny inférieur est fourni ; et une poignée pour le tir rapide debout. Les deux se plient et on se sert de l’un ou de l’autre…



La poignée pistolet maintenant ; divine surprise, elle n’est pas comme sur les photos promotionnnelles ; c’est une très belle et très confortable (ce qui n’est pas peu dire avec la famille AR-15) pièce made in Israël par Fab Defense. “Confort et ventilation, peau d’alligator, queue de castor rallongée, MIL-SPEC”… On ne se moque pas de nous…


  À nouveau, vue de l’autre côté la crosse si connue.


Ci-dessous, de nouveau, en gros plan, le montage superposé permettant… de voir dans la lunette…











AU TIR : ZÉROTAGE À 25 MÈTRES

Stand de tir à 25 mètres, distance plus naturelle pour un premier zérotage quand on ne peut pas voir à l’intérieur du canon…


Trépied Porta-Aim, pas de support arrière ; lunette Vision King (la même que vue ci-dessus) réglée à x4 ; assis ; munitions SK Standard.




Le premier groupe (de trois balles, comme de coutume lors du réglage) arrive pile au bas du carton … Ouf, s’il eût été hors de la cible, une demi-heure eût été perdue à tirailler aux quatre coins pour retrouver des trous.



Je dois donc remonter mes tirs ; la lunette est gravée sur sa tourelle et je sais que je dois dévisser pour monter ; je pourrais calculer le nombre de clics en utilisant une calculette (chaque clic va monter l’impact de 1/4 de pouce si l’on était à 91 mètres). Le calcul me gave, aussi je trouve au pif trois tours complets de tourelle. J’arrive à bonne hauteur mais à droite.

Je visse la tourelle pour aller à gauche, mais je vais un peu trop loin … Et voilà, entouré de bleu, enfin, que des mouches, le réglage est terminé .

  Ça se confirme dans cette pastille de 19 mm avec trois impacts très corrects.

On attaque les vraies séries de cinq coups. En plus, je tire maintenant sérieusement (car lors du réglage je m’applique moins pour ne pas fatiguer !).

Néanmoins, comme je me suis créé une config’ genre combat, les cinq balles partent en 10-15 secondes.  


J’ai descendu la puissance du zoom à x1,25 ; le point central (qu’on peut allumer en rouge, mais bon, sur un pas de tir la lumière est bonne…) est d’à peu près la moitié de la pastille de 19 mm.

Très bons tirs : ici , le H+L (distance H entre les trous les plus en haut et en bas et L, distance entre les trous les plus à gauche et à droite) est de 6+10 mm, ce qui fait 1,4 MOA, me dit Excel sur mon téléphone… Waouh, c’est pas dégueulasse ! La même feuille de tableur me signale que c’est un angle qui équivaudrait, arithmétiquement, à toucher un ballon de foot à 710 mètres !!!

IMPRESSIONS


Inutile de dire qu’elles sont excellentes. Je l’ai fait tirer à mes voisins de stand qui ont partagé mon impression (voir les commentaires de bas de page) !

Premiers tirs : rien à critiquer, tout est splendide.

Poignée + queue de détente + bas de pontet = juste comme il faut où il faut (main taille Médium) [c'étaient les points très faibles de ma RS-1]
Détente : excellente dès neuve
Culasse : rodée en 25 cartouches !!! (graisse et huile)

CETTE ARME n’a aucun défaut vu son créneau de prix (649 euros, la moitié de sa “concurrente” lilasienne). Elle est peu bruyante ; recul zéro (munitions légères, bien sûr) ; introduction et éjections sans aucun défaut. Cerise sur le gâteau : elle est en vente libre aux licenciés (catégorie C)…

AU TIR À 50 MÈTRES


Depuis, on est passé à 50 mètres…! Et des SK Standard aux SK Match (juste pour voir). Différence : tirs 15 cm à droite du centre ! Pourquoi donc pas de différence en hauteur ? Pas fait de photos, mais le meilleur groupement est un “monotrou” identique à celui de 25 mètres.
 

L’arme est dispo chez SODECO-NEWS (note au 6 janvier 2017 ; 649 euros ; paiement en trois fois sans frais) et j’ai demandé à ARPROTECH s’il comptait aussi la mettre à son catalogue.)



Voilà, la suite tout bientôt [ENCORE MEILLEURE] !!!



À suivre ! Amicalement, Doc Jidé



6 réponses

Merci Jidé, ce fut un plaisir de tirer avec cette arme ce soir au stand de tir ; en plus tu es très sympa : parler d’armes avec toi, c’est un vrai plaisir ! À bientôt…

Bonjour — J’ai beaucoup de mal à trouver des avis sur cette carabine, malgré tout j’ai pu trouver le vôtre. J’aurais deux questions pour vous : est-elle une bonne carabine pour le tir de précision à 50 m ? Peut-on la comparer à cette distance à la précision offerte par une carabine Anschütz ? Un grand merci par avance. — Cordialement, Sidoine

Ðoc Jidé : NON, je ne pourrais pas (et je ne veux pas) comparer une Anschütz de compétition avec n’importe quelle (même excellentissime) carabine de loisir !
Le but poursuivi n’est pas le même, d’abord (avec cette ISSC « arme de guerre », je tire en inventant des conditions de guerre, et là elle donne des résultats supérieurs à la plupart de ses consoeurs) ; alors qu’une arme de match excelle dans les disciplines très strictes pour lesquelles elle est spécialement fabriquée…
Ça n’est pas pour rien, crois-moi, qu’une « culasse linéaire » Anschütz de biathlon coûte (nue) quatre fois (ou plus ?) le prix d’une ISSC !!!
— Cela dit, si je fais 48/50 avec la pas chère et 50/50 avec l’autre, est-ce que ça ne m’est pas amplement suffisant ?

Merci beaucoup pour votre réponse. Je m’attendais bien à ce qu’une telle comparaison soit inenvisageable. Donc le rapport qualité/prestation/prix de la ISSC est vraiment bon.

Ðoc Jidé : Cette carabine est EX-CEP-TION-NELLE, je la tire une fois par semaine et suis toujours passionné ; la culasse se rode, j’arrive maintenant à l’actionner sans même lâcher la poignée-pistolet !!!
Toujours équipée en lunette « combat » zoom x2 à x5 sur des pastilles de 15 mm … qui du coup ne sont que très légèrement supérieures au point noir qui me sert de réticule et qui doit faire 10 mm à 50 mètre.

Bonsoir, je suis en cours d’aquisition de ce modèle,  est tu toujours satisfais des performances.. tu devais  nous en dire plus.. bien amicalement.

Ðoc Jidé : Je suis comblé ; si je n’en parle plus, c’est que je la tire une ou deux fois par semaine depuis deux mois !!!
Détente et action sont PARFAITES. Les groupements vont jusqu’à 11 x 7 millimètres…

Merci, du coup, j’ai commandé, j ai été livré,  et effectivement on y voie rien dans la lunette,1)aurais tu une référence et encore mieux un lien pour  l’achat d une rehausse pour posé sur le rail 11mm, j ai eut la bonne idée  (Ironie^^ d acheté une lunette 6-24×50), 2) CoMme je kiff le tire au dioptre j ai ajouté au bout du cannon ceci : Support de guidon 11 mm FX Airguns trouver chez  armurerie auxere ça s’adapte nickel au filtrage du canon qu’elle référence de dioptre mettrais tu sur cette arme, 1 magpull pour du tir à 50 m est ce jouable, et pour finir pense tu que l on peu associé de manière aventageuse 1 magpull avec 1 guidon tunel utilisé habituellement pour les dioptre de tir de précision toujours sur cette arme.. avec par avance tous mes remerciement TonyFox

Ðoc Jidé : je t’ai répondu mais j’ai dû faire une c°nnerie, car je ne vois rien ; je le referai.

Bonjour comme Tony, j’ai fait l’acquisition de  la ISSC et il me faut absolument un rehausseur de rail pour pouvoir mettre ma lunette. Je n’arrive pas à trouver un produit sur internet. Peux tu nous conseiller pour un rehausseur de rail et sur quel site. Merci.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.