Arrivée ! La carabine Crosman MK-177
(multipompe, diabolos ou BBs)

Par Jidé le 24 mai 2013



Après l’excellente M-4 de l’année dernière,
Crosman remet le couvert

[N.D.L.R. — Ce haut de page a paru avant qu’on ait la bête en mains ; voir en bas de page les impressions après prise en main.]

Il semblerait que quoique l’habillage soit très neuf et très original, le mécanisme soit proche de celui de la Crosman M-4 (ce qui est une bonne nouvelle), c’est-à-dire multipompe , plombs (chargeur 5 coups linéaire) ou BBs, grande puissance, grande précision…

Les photos et les caractéristiques de notre page sont issues du site PYRAMYDAIR où Jidénet a d’ores et déjà “pré-commandé” l’arme pour une review dès que possible.


Très bonne visée mécanique (en attendant une optique genre militaire 1-4x ou un red dot).

Les rails droite et gauche sur le fût appellent un bipied de type FAMAS

Couleur évidemment à la mode et discutable, qui fait passer plus facilement le plastique pour du plastique… On verra !






Elle est arrivée ! Premières impressions…



Ce qu’on craignait est arrivé : la carabine est full-plastique !

Total-full, pourrait-on dire, car tout est moulé dans la masse, même le chargeur ne s’enlève pas…

La M-4 Crosman aussi était en plastoque, me dites-vous ? Oui, mais quand c’est noir ça passe mieux que c’est couleur sable clair !

Au tir : en visée ouverte (oeilleton et guidon) à dix mètres, en tir debout rapide, c’est honorable… (ici 5 diabolos avec 3 pompes)

• Les pompes sont très douces jusqu’à quatre, après on verra en stand (jeudi matin)…

• Rappelons qu’il s’agit d’une multicoup (5 diabolos 4,5 mm dans un chargeur linéaire à avance manuelle ; ou bien 300 BBs d’acier ; le canon était rayé et de bonne facture on s’abstiendra de l’abîmer avec des billes…).

• Le bruit à 4 pompes est plus proche d’un “blang” que d’un “pan”.

• Le repose-joue d’apparence réglable est bien entendu lui aussi fixe et moulé.

Poids : correct, je ne sais pas pourquoi mais la légèreté ne choque pas comme avec la M-4 — peut-être parce qu’on a jamais eu en main la MK-177 réelle (qui n’existe d’ailleurs pas “en vrai”, voir photo dans les commentaires ci-dessous).

Accessoires : des petits rails latéraux permettent l’installation d’un bipied type Famas, qui néanmoins gênera à la longue le rechargement.
Rien n’empêche (contrairement à la M-4) de monter un petit rail inférieur sur le corps de la pompe pour une poignée tactique, lampe et autre gadget…
Deux encoches prévues pour une sangle de transport.
Rail Picatinny supérieur trèèèès long, on pourra donc faire cohabiter une visée ouverte et une optique, à la mode d’aujourd’hui…


Ci-dessus , et à droite les flèches rouges montrent les détails qui tuent de la solution tout-moulé en plastique. Ça eût passé en noir mais là…

À droite encore en bleu le clip (chargeur linéaire de cinq plombs) et en jaune la culasse à actionner à chaque coup.

Ci-dessous une vision possible de la Crosman avec bipied scandaleux (1) et lunette sur poignée de portage d’origine M-4. La lunette Colt est une 4x, elle est parfaite pour les distances que nous allons traiter.

1. Un “bipied scandaleux” est posé directement sur le canon, et non sur l’arme elle-même ; une telle solution peut vous faire bannir de dizaines de forums spécialisés ;¬)




En plus, la poignée de portage est équipée d’une oeilleton qui permet le choix visée-ouverte visée-optique puisque j’ai conservé le guidon.



Dans la poignée de pompage un peu de place pour du lest . Une confortable plaque de couche en caoutchouc .



Le clip et ses 5 diabolos , bien meilleur marché et silencieux que les munitions d’origine… En bleu le sélecteur plombs-billes acier ; en jaune le bouchon du réservoir à billes.




Au tir à 10 et 25 mètres !


Au stand dès demain, promis !
Encore une petite “séance de nuit”, À DIX MÈTRES, en attendant  :



La détente est douce et très très longue, ne pas commencer l’apnée avant de l’avoir enfoncée à mi-course ! Tir fait “en palissade”, c’est-à-dire en appui contre un mur latéral. À dix mètres, la visée dans la lunette est floue (normal !)…

À VINGT-CINQ MÈTRES :

Première bonne nouvelle, pour les hardeurs — pardon, pour les plinkeurs : ça fait des sacrés trous ! Mon support de cible C50, en isorel de 5 mm, a été percé à 25 mètres aussi bien que par du 22LR ! L’arme est donnée pour 15 joules, ce que je ne peux pas vérifier…


Voici donc le premier groupement du jour ! On est à 25 mètres et on a “chargé la mule” avec les dix pompes maximales

Curieusement (c’était peut-être aussi le cas avec la M-4 ?) les pompes ne deviennent pas de plus en plus dures : dix pompes demandent un effort seulement égal à dix fois une pompe (pas de syndrome Zoraki !)…

Ne regardez pas où arrivent les plombs, mais la taille du groupement. Je n’ai pas réglé la lunette.


La culasse réarmée à gauche, OK, on s’y fait, mais il faut pousser le chargeur du côté droit, alors le bénéfice n’est pas convaincant…


Revenons à des pompages raisonnables  : 4 coups de pompe pour 25 mètres ? On va voir !

Le perçage du support en bois n’a plus lieu, évidemment, mais le groupement est aussi bon et quasi au même endroit !

Fin des essais à 25 mètres, avec ce carton “coup de bol” : H+L de 40+17 mm (3,7 MOA) avec trois diabolos dans le même trou !


À 25 mètres avec l’oeilleton


Avec l’oeilleton et le guidon “militaires” fournis, le résultat à 25 mètres (5 pompes) est tout bon également  ; on peut annoncer sans hésiter une mort certaine des canettes !

Rappelons qu’un oeilleton est comme un dioptre mais avec un trou très gros ; la Crosman est fourni avec deux oeilletons réglables, dont l’un pourrait être corrigé en un trou bien plus petit.




Les essayeurs se sont aussi rendus sur le pas de tir dix mètres pour tester le tir à l’oeilleton, mais hélas il lui faudra un pré-réglage ; on ne touche pas le carton avec la visée fournie d’usine (ce qui n’est guère étonnant !).


Full plastique : on n’a pas dit notre dernier mot !







Ci-dessus à gauche oui, que c’est laid ! Mais à droite waouh, superbe… Entre les deux, du “dry-brushing”, une technique de modélisme, on barbouille avec du noir et vite-vite on essuie le trop-plein, reste la saleté qui crée un relief…



Au tir à 50 mètres !




Notre fusil d’assaut est ré-équipé de sa lunette 6-12×50 Sutter. On va tirer sur un chevalet de tir Caldwell ZeroMax.
Voici les deux cartons.

Ne concluons pas sur la qualité inégale de ces groupements (dus au tireur, après deux heures d’essais) mais sur la capacité incontestable de l’arme à toucher le but (encore la canette) à très grande distance !

Bien sûr, on n’a pas hésité sur les dix pompes (puissance maximale) pour cet essai !

Notons aussi que la détente, quoique très sympathique, n’est pas vraiment adaptée au tir de précision !


La suite bientôt… Amicalement, Doc Jidé




MK-177 : pourquoi un nom aussi débile ? Et pourquoi du total-full-plastique ?
Décidément, les voies de Crosman sont impénétrables !


5 réponses

Salut Jidé, ça fait effectivement penser (sauf l’habillage) à la M-417 de Crosman, comme celle que je t’ai repris il n’y a pas si longtemps (d’ailleurs as-tu retrouvé les organes de visée ?), contrairement à la M-16.
Je pense d’ailleurs revendre cette M-417 un de ces jours car après test le rechargement et les pompes me « gonflent » plus que le canon :) Je risque donc de m’en défaire pour acheter plutôt la M-16 plus « classique » dans son chargement mais apportant tout de même quelques innovations techniques apparemment…

c’est une m417 updatée pour toucher un public nouveau. Crosman avait déja modifié la couleur de base de sa m417 pour des tons sable. Mais on peut constater que le levier d’armement est passé à gauche, les petits rails sur les coté sont plus pratique que celui inferieur de la m417.
Truc sympa c’est le sélécteur de tir : plombs / BBs

Pour info, cette carabine imite un/une (?) ACR (Adaptative Combat Rifle), l’arme originale permet un changement rapide du canon : 3 calibres différents, 5.56, 7.62 et un autre) afin d’être plus polyvalente et donc plus pratique à utiliser sur les théâtres d’opérations ! Aussi, elle est plus dérivée du SCAR que du M-4 je crois, à vérifier :)

Ðoc Jidé : Voici en effet la Crosman et l’ACR :

Pyramydair commercialise maintenant la version noire !



Ðoc Jidé : Tant mieux, ça résout le problème du « trop plastoque » !!!

Je dirai même plus, cette carabine est un mix entre l’ACR cité plus haut et le SCAR de chez FNH

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.