La carabine semi-auto Crosman 1077
(CO2, 12 diabolos), vue par « Areth »

Par Jidé le 4 juin 2013

La carabine Crosman 1077
par Areth


 En attendant que Jidé donne son propre point de vue [N.D.L.R. Cette Crosman se trouve chez Jidé depuis au moins un an, elle lui a paru ultra-sympa et il n'en n'a jamais fait de review, honte sur lui !] , un mini-test de la carabine Crosman 1077 fait par un non-spécialiste notoire.

Vendue depuis des années — autrefois avec une crosse en bois — c’est une des rares carabines CO semi-automatiques (qui tire un plomb à chaque fois qu’on actionne la détente) avec un chargeur rotatif de 12 diabolos. Elle est en plastique, légère, simple et pas chère du tout (de 110 à 130 euros, 47 dollars dans son pays d’origine). Assez précise et relativement puissante : 7 à 8 joules et 190 m/s.

Le réglage de la hausse étant rudimentaire, on a ajouté un point rouge Walther Competition. Ce red dot est “bi”, valable pour les rails de 11 à 22 mm ; si vous en choisissez un autre, attention à bien prendre un (rare) modèle à rail Dove de 11 mm. On peut le remplacer par une lunette, “of course”.

La capsule de 12 g se glisse sous le canon et est percée en vissant la grosse molette. Bien sûr, avec 7-8 joules l’autonomie est inférieure à celle d’un pistolet 3 joules. Entre 40 et 45 coups, et encore, la trajectoire des derniers plombs a du plomb dans l’aile





Le verrou de sécurité ambidextre se trouve sur le pontet.



Le barillet 12 diabolos une fois garni se place dans le chargeur. Attention à bien pousser la glissière (“Lock” ci-dessous) bien à fond à droite jusqu’au “clic”.



Le guidon est équipé d’une fibre optique.



A gauche un test de tir en appui à 15 mètres pour régler le point rouge.
A droite , tir aux pigeons debout sans appui, toujours à 15 mètres. Les pauvres bêtes n’apprécient qu’à moitié…



Conclusion


Comme je le disais au début, je ne suis pas spécialiste des armes. Sauf — en tant que victime éventuelle — de celles qui me visaient dans les années 70 en Extrême-Orient… AK-47, RPG, fusils lance-grenades, mitrailleuses, mortiers, canons de tous calibres avec et sans recul, miniguns électriques, roquettes et bombes d’avions et les pires, les mines antipersonnel…

C’est donc un passe-temps (parmi d’autres) que je viens de redécouvrir et je n’ai que quatre armes à air comprimé bon marché pour m’amuser. Par ordre d’achat : un pistolet Beretta 92F Elite II, un pistolet-mitrailleur Umarex Steel Storm (fun !), un revolver Dan Wesson 6 pouces, et donc cette petite carabine que je trouve parfaite à ce prix.

Un dernier achat qui me tente, et là les aficionados de ce site pourraient me conseiller : un pistolet blow-back puissant, précis, pas trop cher et en métal… mais lequel ? On dit du bien du pistolet Umarex HPP, et surtout pour le look, du pistolet Swiss Arms P 1911 Full Metal (ex-Tanfoglio Witness 1911). Mais ont-ils une détente agréable et douce (même si la course en est longue) ? 



Cordialement, “Areth”


4 réponses

Je ne savais pas encore que le 1911 Swiss Arms était une réédition du Witness ! Puisque tel est le cas, tu peux te le procurer sans hésitation !

Pour tes autres armes, tu as fait « le » choix de tout ce qui est à la fois pas cher et de qualité (je cite surtout le Beretta Elite), bravo !

Et pourquoi alors pas de review de jidé???

Ðoc Jidé : Un jour prochain !!!

Bonjour,
J’ai trouvé cette carabine chez un vieil armurier de province peu informé des prix (seulement sur elle …) et l’ai payé 100 euros, je n’ai pas hésité.
Pour ce prix là c’est le top niveau (même à 120 euros), en poids, précision et puissance, avec un look classique  (et plastique) mais sympa. Le système de barillet rotatif inclus dans une imitation de chargeur est assez pratique, mais ils auraient pu monter à 16 plombs au moins, voire plus. A recommander vraiment, et sa puissance permet de tirer efficacement à plus de 20 mètres.

POur le prix ça semble satisfaisant et assez amusant!! Merci!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.