La “Black Rifle M-16” Crosman MTR-77
(piston à gaz, brisure de canon, diabolo)

Par Jidé le 12 août 2013

La M-16 de chez Crosman n’est pas
pas un simple rhabillage !





La différence entre ça et ça  ? Pas grand-chose (la crosse ! et puis la longueur, et la poignée de portage) et Crosman aurait raté son marketing en nous ressortant sa M-4 avec juste un “look” de M-16… Nous ne sommes pas tous des forces spéciales de softaireurs pour collectionner toutes ces armes jumelles…



Ils ont bien plus malins que ça, chez Crosman ! Ils sortent leur M-16 dite “MTR-77” avec un moteur totalement différent : c’est un piston à gaz (Nitron-Piston) de grande puissance, monocoup à brisure de canon — donc un marché 100 % différent…

Tout en rhabillant d’autre part la M-4 sous forme de MK-177 (voir notre page)…

Je suis “officiellement contre” les armes à piston-ressort (il semble que je ne sache pas tirer avec, il faudrait dit-on les tenir d’une façon spéciale ? Voir dans les commentaires en bas de page une note sur l’“Artillery Hold”) mais d’une part je ne connais pas les pistons à gaz, qui ont une meilleure réputation, et d’autre part un beau M-16 c’est rare… Achat obligé !

Les photos et les caractéristiques de notre page sont pour l’instant issues du site PYRAMYDAIR où Jidénet a d’ores et déjà “pré-commandé” l’arme pour une review dès que possible.

AVANT-DERNIÈRES NOUVELLES (mai 2013) — Hélas ! La trop grande puissance de cette carabine la condamnerait à aller, en France en tout cas, dans une catégorie réglementée :
“Your order status is: On hold. We had a problem authorizing your order.
Please call us at any time”
, m’indique le vendeur… On verra quel sera son sort une fois en France, car une réglementation, c’est une perte de marché et donc un prix (encore) plus fort…


DERNIÈRES NOUVELLES (11 juillet 2013) — Ça y est, c’est passé à la douane (j’ai spécifié à Fedex dès que le colis a quitté les U.S.A. qu’il contenait une arme A.C. > 30 joules et que je la déclarerai en préfecture après réception). Fedex étant des gens difficiles à réveiller quand ils font leur sieste, la Crosman a stagné à Roissy puis à La Courneuve pendant cinq jours avant que j’aille moi-même la chercher au siège à Paris. Sympa, non ?

Review dans le moins de temps possible !!! (C’est-à-dire juste ci-dessous !!!)











Une fois n’est pas coutume, on va passer au stand avant de prendre et de publier des photos de gros plan — après tout, vous comme moi nous fichons éperdument de savoir comment se présente cette milliardième mouture de la “Black Rifle” ultra-connue, mais surtout de savoir ce que Crosman a inventé de nouveau pour le tir, dans cette carabine !



On s’est installé à 25 mètres, avec les organes de visée de base fournis avec la M-16, 1° la poignée de portage avec une hausse micrométrique (haut-bas droite-gauche) comportant deux oeilletons au choix, selon la distance, dans la plus pure forme militaire ; 2° un guidon amovible comportant aussi un réglage, en hauteur.


Très stupidement on a fixé pour débuter une cible de pistolet 10 mètres , qui s’est avérée trop petite, et trop ronde (les militaires ne tirent jamais de cibles rondes). Voilà la Crosman, son canon cassé…

Une fois n’est pas coutume non plus, nous avons négligé nos H&N de bas de gamme pour des Meisterkugeln RWS spéciales carabine, afin que le plomb soit plus lourd et pluss dans la gamme de tir ciblée par la Crosman (c’est-à-dire évidemment “pas du tir olympique à dix mètres”).

Dans un premier temps, énervé et en suée (il faisait bien plus de 35° dans ce pas de tir non ventilé), nous avons simplement pris en main le bestiau et réglé les organes de visée. Ensuite, nous avons pu nous calmer et commencer les tirs de test…

Comme (hélas !) trop souvent nous nous sommes emmêlé les pinceaux entre “up” et “down” et “visser” “dévisser”, ce qui a fait perdre 30 minutes. Enfin, ce fut parfait.

Nous sommes à 25 mètres, debout, le fut de l’arme posé sur l’équivalent d’un escabeau… La cible trop petite a été remplacée par une vraie C50 avec une zone blanche (cible dite Lionel, en argot Jidénet). Ce blason est idéal, vraiment, à cette distance, la forme exacte du guidon se détachant sur le fond blanc. Je vous montre d’abord les trois résultats :

En dessous, les balles de réglage.

Puis, entouré de bleu, un premier groupement de 5.

Enfin, en rouge, un second groupement après quelques petits clics (un flyer* a été négligé)…

On se repose et on remet ça : un groupement de 5 dans 30+50 mm soit un écart de 5,5 MOA — allez, on va dire que c’est pas mal pour du tir debout… Avec un peu de pratique, il semble que le dix, voire la mouche, de la C50 ne sera impossible à tenir !

Notez que je n’ai pas posé pour la photo la pièce de un euro à laquelle vous êtes habitués, car c’était ma seule monnaie aujourd’hui et je l’ai dépensée pour acheter la cible !!! Sachez que l’euro fait la taille de la mouche.


J’ai noté sur mon carnet de tir toutes mes impressions (bruit, détente, recul…), et je vous publierai cela dès que possible (mes heures sont comptées : comme mes stands ferment tous fin juillet, je tire tous les jours en ce moment pour en profiter au maximum !)…

Mais en attendant, je résume ces impressions en un mot : PARFAIT.


Impressions à 25 mètres, debout


Remarques un peu en vrac, reprises directement de mon carnet de tir :

Première surprise, le poids ! Trois kilos sept, c’est impressionnant ! C’est le poids exact de “la vraie”. On n’a même plus envie de savoir qu’est-ce qui est métal ou autre… Équilibre également parfait.

Détente : elle est longue, loooongue, d’un poids non négligeable, et sans bossette, mais elle se comporte de façon régulière sans grattage ; on s’y fait en 25 coups. Mais réservé aux adultes !

Bruit : modéré, très modéré ! Le plomb fait pluss de bruit à son arrivée sur la tôle qu’à son départ du canon…

Recul : modéré, très modéré, disons comme une .22LR bien forte… Dirigé uniquement vers l’arrière ; pas de chocs multiples, pas de déplacement brutal de l’arme dans plusieurs directions.

Tout reste gérable et linéaire comme avec une arme à feu.


Sécurité : disposée devant la détente, un peu à la manière d’un stecher, elle n’a pas d’automatisme, vous la mettez quand et si vous voulez.

Levier de chargement : d’abord un coup sec pour “casser” le canon puis on plie sur 110° ; c’est aussi un travail d’adulte ! On ne charge pas un tube à 33 joules comme on manie un spring airsoft…

Poser le talon de crosse sur une tablette non glissante, ou sur le sol. Attention : il n’y a pas d’anti-retour, si on lâchait le canon entre-temps, il repartirait droit devant !!!

La longueur du canon permet un effet de levier suffisant, tel qu’on n’a pas à penser à une rallonge.

Port du casque impossible à cause de la crosse toute droite ; bouchons d’oreilles à la place.

Visées fournies : bien suffisantes pour la prise en main, pour du 25 mètres sur C50, ça me paraît excellent.

À condition que la cible se prête à ce type de tir militaire :







Beaucoup de clics pour se déplacer en cible : je dirais 10 clics = 3 cm (à vue de nez).

L’arme présente sur sa longuesse (le fût) des parties acérées (en réalité aujourd’hui, on en est arrivé à vendre des caches pour les parties de rail Weaver inutilisées) ; ne pas la tenir par là ! En dessous du fût, tout est OK.

À la lunette (grossissement 4x)
à 50 mètres






Piège à c… sur le support ZeroMax : une carabine à grande poignée (M-16, RS-1) ne touche pas le support arrière ! On perd donc une partie de l’intérêt de ce support !


La lunette (une excellente Sutter !) vient d’être installée, il faut donc la zéroter et pour cela on place la cible dans un premier temps à 25 mètres. En bleu , le cheminement du réglage, clics clics clics clics, d’en bas à droite jusqu’à la mouche…



Pas grosse la C-50 dans le réticule 4x ! Mais voilà une première série de dix. Visiblement il faut recliquer vers la droite, ce que l’on fait aussitôt.

Le temps presse, le club ferme bientôt, la M-16 est confiée à un tireur un peu “spécial” : c’est son premier tir avec une carabine à air comprimé (!), et avec une lunette (!!), mais il a derrière lui toute une carrière de tir militaire…

La prise en main est donc rapide !

La première balle arrive n’importe où, ici à gauche — c’est dû au premier contact surprenant avec la détente, longue longue, lourde, lourde… Mais les quatre autres sont bien comme il faut… On peut tabler sur du 95/100 avec l’habitude.







À la lunette (grossissement 12x)
à 50 mètres


Nouvel et dernier essai de la saison ; nouvelle lunette (une Sutter, pour changer :¬) plus puissante, moins “militaire”…
On la prérègle à la distance de 25 mètres (groupement dans le cadre jaune ) puis on s’installe assis à 50 mètres. Le trépied n’est plus le même et la pose est meilleure. À noter une différence de 16 cm seulement entre les groupes à 25 m et les groupes à 50 m ( flèche bleue).



Notez que, une fois de plus, on ne perd pas trop de temps à zéroter absolument l’organe de visée, c’est le H+L qui comme d’habitude nous intéresse.

Un second tireur assure ce groupement qui vaut un bon 95/100 (cible C50) :



Un autre, enfin, va nous assurer que le dix est régulier et la mouche possible avec cette M-16 Crosman :



On reparlera peut-être de la bestiole à la rentrée… Notons en conclusion :
— ce piston à gaz n’a rien à voir avec un piston à ressort ;
— la force pour armer ce piston est réservée à un adulte en bonne santé ;
— la détente a l’air de se roder (de même que les tireurs) mais reste celle d’une arme de guerre ;
— le poids de l’arme est excellent ;
— son aspect est impeccable ;
— les résultats sont au rendez-vous…



Amicalement, Doc Jidé, assisté de Clément, Alex et Gilles


8 réponses

« Moi, la seule manière que j’ai trouvée de bien tirer avec une ressort (de grande puissance) c’est justement de ne pas la tenir :) Il faut un bipied bien sûr et un monopode aidera, je la laisse libre au recul (ne pas faire l’erreur de le contenir) et ça reste juste jusqu’à 40-50 m pour ma 23 joules, mais pas autant qu’une PCP bien sûr. »

Ðoc Jidé : C’est ce qu’on appelle l’“Artillery Hold” ; voir ces mots sur GOOGLE avec schémas et vidéos bien intéressants… L’arme à piston doit être posée sur la main faible, en son centre de gravité. Elle n’est pas bloquée dans son recul. La main forte presse la détente sans trop tenir la crosse.

 
« Le Nitro-Piston est quant à lui bien plus doux, j’ai trouvé, il ne vibre pas autant et est plus homogène dans son recul ; après ça dépend des carabines, donc on verra sur celle-là ! »

Cette carabine est réglementée certes  mais lors de la livraison de la Gamo de 1300 fps, on ne m’a rien demandé, ni la douane, ni le livreur.
Peut-être ai-je eu de la chance ?!
Tiens-moi au courant, Jidé, et je suis sur la liste pour l’essayer !!

Ðoc Jidé : Pyramydair et son complice en France Fedex sont très au courant de la législation :-( J’ai eu souventes fois des coups de téléphone de Fedex à Roissy me demandant la puissance des armes à air avant dédouanement…
De pluss par cette voie, douane et TVA obligée à tous les coups. Faut aimer :-(

Cela ne dérange personne ce look de fusil d’assaut automatique pour une carabine monocoup à canon basculant ? Pourquoi pas dans ces conditions une mitrailleuse à un coup ? ;-)

Ðoc Jidé : QUE NENNI ! PAS DU TOUT, bien au contraire ! Les carabines à brisure de canon sont généralement toutes identiques, sans design, moches… On s’ennuie !

Que ne pas les habiller en M-16, en Kalash, en MAS 49-56, en Thompson 1928, en PPSH-41 ?
Et faire du point à 50 mètres gratuitement !!!

Comment as-tu géré l’autorisation préfectorale en fin de compte ?

Ðoc Jidé : Je vais la remplir moi-même (Cerfa sur Internet) et l’enverrai moi-même à la préf ; note au fait que ça n’est pas une AUTORISATION mais une DÉCLARATION !


Ðoc Jidé : MISE À JOUR : la loi a changé, les 20 joules deviennent libres, hourra !!!

Bonjour, peut-être une bonne nouvelle pour les accrocs de ce modèle. Elle est disponible en…..33J, en catégorie C-3 et à 295€, au lien suivant:

http://www.sodeco-new.com/catalog/product_info.php?products_id=5893

 

 

Ou autre solution, en Europe, mais en 24J à: 179,25€ +20€ de FDP:

http://www.rojal.si/en/shop/airguns/air-rifles/crosman-mtr77np.html

Ðoc Jidé : une adresse en Slovénie ! C’est nouveau… À suivre ?

 

A méditer…..

 

Amitiés.

Bonjour, que vaut la meme en 20 j et la tr 77 ?
Merci
Cordialement
Christophe

ils font des prix terribles sur ce site slovène !!
 
Christophe
 

Vous vous trompez car cette carabine n’a jamais fait 30 joules même aux USA . Elle est à 24joules max que ça soit sur pyramydair ou partout dans le monde. C’était une erreur de pyramydair qui a été corrigé depuis sur leur site. SI vous ne me croyez pas vous pouvez la passer au chrony et vous verrez le résultat. J’espère que ça vous a été utile.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.