Le pistolet Mauser C-96 “Legends”
(20 BBs 4,5 mm, CO2)

Par Jidé le 22 avr 2014





Une (bonne) surprise de taille :
enfin un C-96 !





Bientôt disponible chez Arprotech (dieu que les importations en France sont lentes ! Vont-ils les chercher à Pékin en trottinette ? J’ai encore dû mettre mon patriotisme dans ma poche et acheter en Allemagne !), ce Mauser C-96, vendu par Umarex dans la série “Legends”, est une pure réussite (bien meilleure que leur Luger non blow-back). [N.D.L.R. : Si j'avais attendu je l'aurais payé encore moins cher en France (une grande première !), jusqu'à 70 euros. In-croy-able !]

Simple action et blow-back* (comme le vrai, mais pas full-auto), avec un canon long (5 pouces et demi) et un chargeur long (20 coups, comme en réalité), il pète à 2,7 joules pour un poids de 800 grammes. Catégorie D : pour tout le monde…

Avec une seule cartouche de CO il tire au moins 75 billes (à vérifier, j’ai tiré par plaisir, sans compter sérieusement ) avec un bruit très digne et un kick* excellent.




Je ne saurais trop dire ce qui est plastique et ce qui est en métal, car le toucher est parfait partout ; en tout cas la superbe poignée en bois est bien… en plastique !



Chien et sûreté manuelle (S = “Sicherheit”) fonctionnels ; levier de sélection de tir (N-R), moulé (la version “Schnellfeuer” du Mauser, celle avec un chargeur long, était automatique et tirait, sur demande, par rafales ; voir Wikipedia).






La hausse est tout à fait fonctionnelle ; contrairement à ce que dit la boîte d’emballage (avec son lot de fautes d’orthographe, de défauts de traduction et de copier-coller malencontreux, c’est du sérieux !!!) ! La hausse est utile même pour nous, en CO, à des distances petites.



800 grammes chargée, ce qui est honnête, l’arme est une plume quand elle est vide ! Le chargeur tout métal contient en effet le gaz et les billes (trop bonne idée !).



Il se décompose pour le chargement en trois temps  ; on l’enlève de l’arme, on tire un peu le talon vers le bas pour recharger en billes ; on tire totalement le talon et on l’enlève pour mettre du gaz.



Le talon et le bas du chargeur  ; la vis est costaude et en métal ; la manette est bien en main et ne se rétracte pas avec un ressort ; aucun souci de rechargement, c’est franc, pas de micro-pschittt…

Les BBs se graillent aussi sans problème : le trou d’introduction est de la bonne taille et il y a une encoche pour fixer le ressort de chargeur quand on met les billes. Le bonheur…


Au tir !!!

On a tiré seulement à une douzaine de mètres et seulement en tir style “nettoyage de tranchée” : rapide et d’instinct…

À dix mètres “en sérieux” le C-96 tiendrait le neuf et demi sans souci (attention, il s’agit d’une cible C-50 dont le noir fait 19 cm de diamètre).

Cible du haut  : on avait “oublié” la hausse en position 400 mètres… Cible du bas : on a remis la hausse à zéro… En fait la bonne position sera entre les deux !






Mes trucs pour tirer vite et bien des BBs :

Je me mets sur une serviette-éponge pour éviter les rebonds des BBs qui tombent. Je mets les BBs dans des éprouvettes de plastique (ex-accessoires de poudre noire), d’abord ça contient exactement 50 billes, ce qui aide à compter la capacité du pistolet (pas aujourd’hui, j’étais trop occupé à m’amuser) ; ensuite pour verser les billes dans le trou des chargeurs (toutes armes à BBs confondues), c’est le rêve, les billes glissent en ligne à toute vitesse…



CONCLUSION : parfait pour le prix, et du premier coup ! (Je dis “et du premier coup” car ça n’avait pas été forcément le cas avec d’autres grandes vedettes, comme le Luger “Legends” et le “P-38” Crosman.)

Je l’aurai attendu 60 ans, ce Mauser… Entre-temps, j’avais acheté vers 1970 une version “full-zamac” non fonctionnelle (une Quasi-Arme, disait-on à l’époque, et on les trouvait au B.H.V. !), immonde et sous-dimensionnée ; puis une seconde version, toujours de décoration, mais belle et fonctionnant (culasse fonctionnelle et fausses balles en laiton) ; puis vers 2005 une version “carabine” (en bois, la crosse de carabine et la longuesse !)…



… mais en airsoft avec cette saloperie de grosse bouteille de gaz qu’il faut recharger toutes les cinq minutes, et qui fuit du joint (comme les beaux briquets de la Fête des pères… qui finissaient dans un placard au bénéfice des briquets Bic) ; cette pseudo-arme coûtait évidemment l’appeau du Q et je l’avais achetée dans une boutique parisienne, sur un coup de tête, un jour de soldes ; ce qui ne m’a pas réussi puisqu’elle a fini sa carrière après moins de 100 billes (des ressorts sont sortis d’un peu partout) ; j’ai pu conserver le bois (magnifique) pour des customisations à venir… “un jour”. Enfin j’ai réussi à tirer un VRAI C-96 en VRAI 7,65 mm, crossé, en stand, grâce à un copain qui collectionne les armes de cette époque. Mais je ne suis pas un amateur d’armes anciennes vraies (mon côté “mécaniquement trouillard” m’empêcherait d’en jouir, j’aurais toujours peur de la casse) ; ce n’est pas une question de prix, car acheter méthodiquement des m… comme je viens de vous les décrire me sera revenu finalement à plus cher.



Amitiés, Doc Jidé






6 réponses

Bravo, ça me met vraiment l’eau à la bouche :)
C’est l’arme de l’aventurier des contrées non explorées ;)
Comment est la détente ? Douce ou dure, longue ou courte ?
Et le blowback, c’est quoi au juste sur ce Mauser ?

Ðoc Jidé : Détente, parfaite (pour une arme de guerre) ; blowback : la culasse recule à chaque tir…

À quand la version avec lunette qui tire des billes traits rouges fluo ? :)
Sérieusement, du blowback à 2.7 J et une assez bonne autonomie, c’est rare et j’aimerais bien voir les résultats d’une session de tir plus précis !

Ðoc Jidé : Dès que possible. J’ai fait passer le tir d’action en priorité.

Bonjour,
pour info, en stock à 69.95€ chez Armurerie Baumel, je viens de passer commande après avoir lu avec beaucoup d’intérêt votre revue, et un excellent contact au téléphone avec cette armurerie.

Ðoc Jidé : Un prix effarant ! Car il est arrivé hier (29 avr. 2013) chez Arprotech à 84 € donc moins cher qu’en Allemagne…
Cette arme a tout pour plaire !!!

Le type de ReplicaAirguns a beaucoup aimé aussi:
http://www.youtube.com/watch?v=GSsdgLUmris

Bonjour,
Inscrit d’aujourd’hui, j’arrive un peu après la bataille mais je reviens quand même sur le sujet. Depuis que j’ai lu cet article, j’hésite  maintenant entre ce Mauser C96 et le Luger KMB-41DHN de chez KWC que je convoitais. Je crois qu’à terme, ‘il me faudra les deux. Par contre, le luger n’est pas distribué en France, du moins la version 4.5 mm.
Ma question est de savoir si en tant que particulier, vis à vis de la législation française  il est possible de commander des armes CO2 de catégorie D, à l’étranger, sans s’attirer les foudres des autorités.
Félicitation pour le site. Excellente tenue, tout est de haut niveau.

Le « vrai » C96 n’a pas été à ma connaissance chambré en 7,65 Luger mais bien en 7,63 Mauser (plus puissant). Le C96 a aussi connu des calibres 9mm divers et il me semble un proto en .45ACP…
Bonjour à tous, je suis un petit nouveau impressionné par la qualité du site !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.