Le pistolet Beretta M-84
(CO2, BBs, blow-back) Umarex

Par Jidé le 20 août 2013

Grosse cata !

NOTE LIMINAIRE


Pour une fois, vous ne verrez pas de trous dans des cibles et ni mes impressions sur la prise en main : cet engin [N.D.L.R. Pour des raisons juridiques dues à l’ambiance marronne qui se développe généralement autour de tous sujets publics internautiques et commerciaux, j’ajoute clairement les mots : “l’engin que j’ai personnellement acheté”] est inutilisable à cause de sa détente qui souffre d’un blocage mécanique en début de course, une espèce de bossette de quinze kilos… Le vendeur ARPROTECH, prévenu, me dit 1° que c’est une réaction habituelle sur un pistolet A.S.G. ; 2° que ça va passer avec le rodage.

Eh bien non, désolé… Certains exemplaires de cette objet sont incapables de tirer. Je sais bien que je peux me le faire rembourser dans les sept jours (mais pas faire jouer la garantie puisque c’est le comportement normal de l’objet), et cetera… En tout cas, fin de la présentation, tirez-en votre opinion pour les 130 euros + port. Je suis un peu “nerveux” à cause de la panne mortelle qui est déjà arrivée au Lüger que je vous ai présenté la semaine dernière.






Je ne puis donc ni infirmer ni confirmer les caractéristiques affichées ci-contre sur l’emballage… à part en déplorer les fautes d’orthographe, mais bon… de nos jours…


Mon premier plaisir fut de saluer une arme enfin différente des 35 modèles différents de Beretta-92 déjà sur le marché :



Ci-dessus et ci-dessous un 92 (plus exactement un [excellent] 90-Two) comparé au 84… Le papy est plus petit…



L’arme elle-même est très bien rendue, rien n’est tout-moulé, tout est fonctionnel.

  Chargeur tout-en-un (billes et CO2ensemble), à la mode — c’est assez fantastique de tirer en série des chargeurs pleins différents, comme dans le T.S.V. — quoique ce petit bestiau ne soit pas fait pour.

Le recul de la glissière ne se fait pas sur la vraie longueur d’un étui d’arme à feu : on est en présence d’un quasi blow-back… De plus la visibilité de la tripaille interne en zamac blanc n’est pas du meilleur goût.






Le graillage est bon et rapide, avec un trou en entonnoir parfait ( flèche rouge), quoique le curseur (flèche bleue) du ressort ne s’accroche pas en bas de course ; pas grave, il n’est pas de la force à déchirer l’ongle du pouce…


On visse la cartouche de CO avec cette p… de clavette à ressort qu’on n’a pas intérêt échapper lors du vissage, sinon pschhhhhhhhhh assuré… Une habitude à prendre.

En bas de chargeur un levier destiné à empêcher par sécurité le tir à vide.

Juste pour me narguer : une photo du système de visée, ultra-classique, qui n’aura été d’aucun intérêt, hélas…




Amicalement, Doc Jidé


10 réponses

Pas de bol, dis donc !
Mais tu as la chance de les avoir acheté (Beretta et Luger) chez ARPROTECH qui est un vendeur ultra sérieux. Il doit y  avoir une solution, garantie ou autres ?
Tiens-nous au courant !

Pas si sérieux apparemment, s’ils n’ont pas constaté le défaut avant de l’envoi et qu’ils essayent de convaincre le client avec des âneries! C’est quoi d’ailleurs, une bossette d’une quinzaine de kilos sur un pistolet qui doit en peser 1,2 grand max?? Mais s’il ne tire pas à cause d’un vice caché tu peut réclamer un remboursement ou remise en état/échange après les 7 jours!
 
Doc: j’ignore si t’es branché au point d’avoir un compte « fessebouque », mais ASG est très présent. Un petit « post » sur leur page élicitera très probablement une réponse rapide de leur part, ils se veulent plutôt à l’écoute des clients (« joueurs ») et d’avoir un bon SAV avec la disponibilité des pièces qui va avec.

Dommage, il avait l’air sympa ce petit Pietro ! Dommage aussi pour le Lüger… Cela fait tout de même plaisir de lire chaque nouvelle page apparaissant sur le site. Encore, encore…

Le vendeur ARPROTECH, prévenu, me dit 1° que c’est une réaction habituelle sur un pistolet A.S.G.

Il se trouve que c’est un Umarex et non un ASG. De manière générale, les produits Umarex sont bien finis, s’il y a un soucis, ce n’est pas « normal », et Umarex répare généralement tout. A voir avec votre vendeur ;)

Bonjour,
Moi j’ai un m84 4.5 mm acheté chez tir loisirs il y a 2 mois, et il vient d’arrêterde fonctionner avec le canon sorti !! je l’ai démonté mais je ne sais pas ce qui ce passe a l’intérieur, je n’y connais rien !!j’ai écrit a tir loisir, mais comme je l’ai démonté ils veulent rien entendre, je peux leur remonter !! enfin si quelqu’un savait comment c’est fait a l’interieur je prefererais le refaire moi meme, je ne sais pas comment vous mettre les photos de l’interieur !
merci
 
cdlt
 
nath
 

Bonjour,
Tout pareil pour moi , je cherche un plan détaillé de l’intérieur du beretta m84
Merci
Cordialement
Christophe

Bonjour,
Tout pareil pour moi , je cherche à voir l’intérieur du beretta
Merci
Cordialement
Christophe

J’ai eu le même souci avec un 6mm quand j’ai amélioré son efficacité. Le système qui retient le canon interne n’est simplement pas dimensionné pour soutenir beaucoup de puissance. Ça risque d’être pareil pour ce Beretta – regardez s’il y a 2 « encoches » sur l’extérieur du canon, proche de la chambre. Si c’est le cas, il est fort à parier qu’il y avait 2 « pattes » correspondantes à l’intérieur qui ont été limées. Il faudra alors trouver une pièce de rechange, ce qui est généralement mission (quasi) impossible (comme pour la plupart des jouets de tout genre …)

Bonjour, Moi je l’ai remonté avec le ressort faible , après avoir visionné de multiples vidéos !! et il a l’air de refonctionner. Je n’ose pas le démonter de nouveau pour voir si il y a les encoches !!
Cordialement
Christophe

swiss arms en a fait un aussi, je pense que c’est tous les mêmes avec des puissances differentes, et que pensez vous du Makarof en 380fps ?
 
merci
 
Christophe

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.