Le pistolet A.C. Browning Buck Mark
(piston-ressort, diabolos 4,5 mm)

Par Jidé le 7 jan 2013



L’arme est une copie fidèle du beau et fameux Browning Buckmark , un descendant (en design) des Colt Woodsman et Browning Challenger.
Elle existe en réalité en de nombreux modèles (finitions, longueurs, visées différentes) et à de nombreux prix. Noter la détente dorée, signe caractéristique de Browning, cette curieuse marque belgo-étatsunio-canadienne…



La copie A.C. est signée Browning et aucune autre source (Taiwan…) n’est donnée.



Beau look donc, et prise en main excellente, ambidextre, pour une main médium (crosse avec marques de doigts ). La carcasse est en métal genre zamac et matériau synthétique, la crosse en plastique. Le poids (760 grammes) est bon pour des tireurs ados ou féminins.



Sûreté : se place automatiquement en sûreté dès que le canon a été armé ; vu que pendant cette opération un plomb peut partir n’importe où à tout moment, je ne suis pas contre une sûreté automatique (à effacer manuellement à chaque coup) sur ce type d’arme. Simplement, il ne faut pas l’oublier, ce qui équivaut à appuyer comme un malade sur la détente… avant de se rendre compte qu’on n’a pas ôté la sûreté (énervement, perte d’influx nerveux).


Visée mécanique ouverte avec hausse ajustable en hauteur et largeur ; guidon de qualité. Cette visée n’empêche pas l’utilisation du rail Picatinny supérieur qui peut accueillir un red-dot* ou une lunette pour pistolet.


Détente : pas dorée (!), assez lourde (2,5 kg) mais franche et large ; recul : aucun — bonne nouvelle pour un pistolet à piston-ressort ; au moment du lâcher, pas de bond en arrière (ou dans tous les sens comme feu le Walther LP-53 ;¬) ; on pourra annoncer* ses tirs…



Chargement : par pliage du canon , opération peu gourmande en énergie (ados et petits gabarits bienvenus).

Prix indicatifs (août 2012) : Sodeco et Armurerie Auxerre 66 €, Pyramydair 45 $

Caractéristiques


Long. du canon rayé : 14 cm (5,5 pouces). Puissance 90 à 110 m/s (2 à 3 joules) (source Pyramydair).



Au tir, à dix mètres






Posé sur une table et sur un coussin, à dix mètres, avec le mini point rouge Fuzyon. Après un premier carton assez hésitant (je m’attendais à un recul désordonné et puissant), la suite tient à peu près l’euro… (Le point de visée est fait au stylo, il est trop petit ; on ajoute un rond autour : ça n’est pas une bonne idée pour un red-dot*… On va faire un rond noir plus gros !)



Néanmoins, on constate souvent une largeur anormale des groupements ? Je pense qu’il s’agit d’un léger jeu du canon, qu’on sent effectivement à la main (les revieweurs de Pyramydair ont aussi noté cet effet parasite du mode de chargement).
Rien de bien grave par rapport à la destination du pistolet, mais c’est à signaler.

(Cette fois, la taille du point de visée (rond noir fait au stylo) est légèrement plus grande qu’un euro, car le red-dot* utilisé a un point rouge parfait (vraiment rond) mais assez gros.)

Tir à l’étau




Point rouge enlevé, étau réglé (en fait, il lui faut les mêmes cales que le Beretta 90 tiré juste avant !), d’abord cinq plombs pour essai de l’étau lui-même, ensuite des groupes de trois.





Le problème du canon flottant ne se pose plus, évidemment, et les groupements sont excellents. Plus tard, à bras tendu, en tir libre, on veillera — après chargement par brisure du canon —, à forcer celui-ci dans un sens (par exemple à gauche) et on aura définitivement des groupes bien serrés. Une petite contrainte, mais on ne va pas chipoter !

Tir “fédéral”




J’ai forcé le canon vers la gauche pour ne pas rencontrer de soucis d’alignement. Je ne suis pas encore convaincu que cela soit nécessaire… mais dans le doute… Les résultats sont tout à fait honnêtes.


Tir à 15 et 25 mètres


Pas de tir longue distance pour l’instant car mes trois clubs sont fermés pour les vacances ! Donc la conclusion est provisoire : arme étonnante de la catégorie piston-ressort ! Très bien en main, très belle imitation d’une vraie. Bon rapport qualité/prix pour déglinguage de canettes par des ados ou des petits gabarits


L’avis de Virtual


La prise en main est très bonne avec de bonnes marques de doigt, la texture du grip est agréable. Le pistolet en lui-même est beau, il ne fait pas du tout plastique.
Le poids (680 g) est bon pour un tir debout mais presque insuffisant pour un tir avec appui, ce qui fait que le pistolet a une légère tendance à bouger lors des tirs.
La détente est très lourde (on a mal au doigt au bout d’une quarantaine de tirs) et très courte, ce qui cause de nombreux coups de doigt (sûrement une question d’habitude) mais elle est régulière.
La sécurité automatique est souvent oubliée lors des premiers tirs mais on s’y habitue petit à petit.
Je m’en suis servi quasi exclusivement avec la lunette BSA 2×20, c’est une très bonne lunette pour pistolet, l’image est très claire et le réticule de bonne qualité, on s’y fait très vite.
En tirant une trentaine de coups au posé (pas dans les meilleures conditions), on obtient un groupement qui tient le huit d’une cible 14 × 14, mais l’essai de Jidé a prouvé qu’il pouvait faire bien mieux.
Il est idéal pour du plinking et sera tout à fait capable de faire quelques cartons de temps en temps. Ce Browning est donc un bon pistolet (pour son prix) qui pourra servir pour de l’initiation (bien que la détente soit très lourde).


À bientôt…Amicalement, Doc Jidé et Virtual


4 réponses

Belle review! Si il s’avère précis à 10m,un bon comprimé pour commencé le tir

Si la précision est du niveau d’un HW-40, nous aurons là un sérieux challenger en piston-ressort de premier ordre, même si les deux armes n’utilisent pas un système similaire… Vivement la suite !

Ðoc Jidé : Le HW-40 reste loin devant… et sûrement pour longtemps ! Le Buck Mark reste un sérieux plinkeur, fait pour les petits gabarits.

Pas cher, il a l’air correct !

Question prix il est imbattable. Le canon est en fait plutôt large et le plomb a tendance à flotter dedans. Certains plombs tombent directement si on penche le pistolet vers l’avant ! J’ai eu des résultats nettement meilleurs (en ce qui concerne la précision) avec des plombs 4,52mm. Bien entendu, ça reste un pistolet peu puissant : pas question de percer une canette à 10m mais on peut faire des beaux cartons.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.