Airguns “bas de gamme” : le point !

Par Jidé le 3 mai 2012

Bas de gamme : séparons le bon grain de l’ivraie


N O T E    D E   L A   R É D A C T I O N


   Mise en garde, plus importante encore que d’habitude : ce qui suit dans cette page reflète uniquement l’avis de son rédacteur en chef, Doc Jidé. Tel qu’on le connaît, on interprétera donc ses opinions — par exemple, on sait qu’il n’est guère plinkeur* et il ne sera pas forcément de bon conseil pour péter une bouteille de champ’ à 40 mètres avec un pistolet à 60 euros… Il ne parlera pas non plus de compète… mais de tir sportif, oui… De tir rapide, de dégainé, de tir d’instinct, oui…

   D’autres avis, venant de votre part, seront ajoutés mais ils seront bien notés comme tels.


Je vis (volontairement) une période “low-cost” (car m’ont fait mal, récemment : le prix de la RS-1 (et ses scores, mais c’est une autre histoire) + une belle arnaque sur Naturabuy) ! Après le Daisy 5501 et un second Crosman 357 (le premier fut revendu on ne sait pourquoi), j’attaque le Beretta 92 Elite (après le 92-FS), et le Crosman Pumpmaster (le papa de la Crosman M-4)… Eh bien, figurez-vous que c’est pas mal, pas mal du tout, tout ça !!!… pour le prix  ! J’aime bien ces armes sans prétentions avec lesquelles on a (le plus souvent) de bonnes surprises, pourvu qu’on en n’espère pas des miracles et qu’on ne tente pas des comparaisons. N’oublions pas aussi que le tireur fait bien pluss que l’arme et réjouissons-nous (méchamment et discrètement) de voir autour de nous couramment des sept et des huit plantés dans la cible par des pistolets Steyr à 1700 euros.

J’ai donc eu l’idée de faire une liste des choses de bon rapport qualité-prix (valables pour des débutants, des jeunes ou des impécunieux) et une liste des mrdes odieuses (à déconseiller à qui ce soit)…

Je le répète : ça ne sera que mon avis :¬) et je ne veux froisser personne, surtout pas ceux qui arrivent à toucher un carton avec (par exemple) un Record LP-7


I. — Armes de poing A.C., CO2, ressort…


Pour l’instant, la liste n’est pas triée par marque ou par type ou modèle ou prix. Je la construis au fur et à mesure que des armes me viennent à l’esprit, et les dernières armes “reviewées” seront souvent les premières citées. Mais le premier sera le meilleur toutes catégories :


Le  Weihrauch HW-40  [prononcez vaï-raor] n’est vraiment de bas de gamme que si on se le procure dans son pays d’origine (Allemagne, 100 euros), ailleurs le coût bondit. C’est une machine à faire des dix, propulsés par de l’air comprimé (au sens propre), pas par un ressort. Tire des diabolos, en monocoup.

Les moins : l’esthétique, visant le Desert Eagle, qui le discrédite auprès des autres tireurs ; le full-plastique ; le poids un peu léger ; l’effort assez important d’armement qui disqualifie les jeunes et les petits gabarits.

Les pluss : détente sensationnelle à 450 grammes ; visée correcte (on peut noircir au feutre les points brillants) ; pas de gaz, donc gratuit ; pas de ressort, donc pas de recul ; poignée correcte (mais mettez-lui une chaussette* Hogue) ; précision légendaire ; pédagogique : tout pistolier devrait commencer avec le HW, pendant une bonne année, puis s’aiguiller sur d’autres armes, air ou .22LR. À noter que le HW-40 tire très correctement à 25 mètres , c’est-à-dire “dans la cour des grands”. [Voir aussi notre review]



Sauf mention contraire, les cibles présentées ici ont été tirées sans préparation spéciale, pour les besoins de l’article.


Le  Crosman 357  coûte 69 euros chez Sodeco, ou 45 $ (+ port) aux États-Unis. À ces prix, on a du pur plastique, un design bof-bof, une finition rapide, un poids léger, etc.

Mais est-ce que ça tire ? Yesss, et pas mal ! (L’arme n’a pas été réglée pour ce test, seul le groupement est à considérer. Le revolver a une hausse réglable.) Attention, quand on tire en simple action, on arme le chien et on doit pas toucher au barillet avant de tirer (en effet il n’est pas indexé par un cran comme sur une arme réelle). C’est le seul défaut. [Ancien et trop connu, ce revolver n'est pas reviewé dans Jidénet.]




Ajouté vite fait : le  Beretta Elite II  coûte 60-65 euros en France, et il les vaut bien… Je l’ai essayé “par acquis de conscience” et je l’adore. Avant de faire de la pub’ j’ai en acheté un second pour vérifier que ça n’était pas un hasard :¬) Eh bien non… Le point important, c’est que la souplesse de la détente permet de tirer dans les mêmes conditions dynamiques qu’avec un blow-back*, sans les désavantages (prix d’achat et consommation de gaz) ! Pluss de détails ici.




La suite bientôt… Amicalement, Doc Jidé


8 réponses

Merci Jidé pour cet article, pour sûr que bas prix est loin d’égaler arme pourrie, souvent de facture plus grossière certes, notament dans les matériaux utilisés, y’a pas de miracle, mais comparativement certaines peuvent être très intéressantes ! Mon Webley & Scott Nemesis qui a 15 ans, payé 1000 francs à l’époque soit à peu prés 150 euros aujourd’hui, en témoigne, prix moyen (loin d’un pistolet match) mais score impeccable ; à l’étau il ne dévie pas et ne manque jamais la mouche à 20 m.

Ðoc Jidé : une photo, please !!!! Envoie-la à
Et une review, dans la foulée ?
Même message pour RJVB !!!

Tiens, je ne le connaissais pas celui-là! (j’ai un Webley & Scott Premier). Si c’est un ‘vrai’ Webley fabriqué en Angleterre, cela explique ses qualités! ;)

Doc: ça fait combien de temps que tu m’as demandé ces photos??
Les voici: https://picasaweb.google.com/mgn12m8/WebleyPremierModelD?authkey=Gv1sRgCMX1npO9mu_IEA
(pistolet + boîte & papiers vendus pour 130 livres sterling)

Ðoc Jidé : Eh bien, il suffisait d’attendre !!! :¬)
Je les publierai bientôt ; peux-tu me traduire les quelques légendes ?

Traduction des légendes:
1- Boîte avec la liste des parts, avertissement concernant l’ajustement de la détente et le pistolet. La notice d’utilisation est collée sous le couvercle
2- Quelques marques dues au verrou (?) du canon
3- Quelques autres marques probablement dues à une fermeture éclaire. La détente a été démontée pour vérifier l’état du chien.
4- Face droite. Le coin droite-inférieur de la plaquette est cassé, juste visible dans la photo.
5- Numéro de série 1362. On voit bien les goupilles à moitié installées de la détente (pour les enlever plus facilement pour remplacer le chien).
6- Très probablement le joint de canon d’origine, qui fait encore très bien son boulot.
7- Un petit outil en PVC pour fabriquer des ‘plombs’ en cire qui fonctionnent pas trop mal avec des armes à canon ‘pliant’ où on peut pousser le plomb dans le canon et enlever le surplus de cire. Mèche de 4.5mm comme indication d’échelle.
8- L’outil est fait de 2 morceaux de PVC qui se joignent à la perfection
9- La partie supérieure est percée complètement, la partie inférieure juste marquée par la pointe de la mèche, pour donner une forme pointue aux plombs.
10- On rinse les 2 parties à l’eau froide avant utilisation, puis les assemble (serrer fort) sans sécher. On verse la cire liquide (généreusement) puis on laisse refroidir. À gauche un plomb en cire d’abeille, à droite en glycerine.
11- Un plomb 4.5mm de Gamo pour comparaison.
J’ai été assez surpris par le pouvoir perçant de ces ‘cires’, pas de leur précision. Sans doute le procédé a besoin de quelques mises au point. Dommage que c’est impossible d’utiliser ces projectiles avec mon 1377, et même avec le HW97k c’est assez compliqué. À croire qu’une arme trop puissante fait que les cires ne restent pas alignées mais tournent … et arrivent donc au hasard.

Sinon les Crosman 2240/1337 sont aussi bas de gamme (respectivement C0² et air, Jidé :)

Ðoc Jidé : OK, mais il est dur à trouver en France… et sa détente :-( C’est juste une base à customiser. Je n’en parlerai donc que plus tard.

Ce n’est que la « base » qui est entrée (plutôt que bas) de gamme — après on peut en faire des armes de presque aussi haut de gamme qu’on veut.
Mon 1377 ne louche que sur un canon Lothar Walther pour l’instant mais déjà il montre les limites de son propriétaire…

Bonjour, j’ai acheté dernièrement un 92-FS, il est très lourd  et je suis débutant.  J’ai été séduit par son style c’est vrai.  J’ai l’impression que je le regrette un peu mnt. Est ce une bonne arme ?
J’aurais peut-être dî prendre le HW-40 ??????

Ðoc Jidé : Tu as préféré une arme qui faisait « vrai » ! Le HW-40 est moche et ne ressemble à rien…
Mais sache que le 92-FS en CO2 est excellent au tir, simplement comme le vrai Beretta 92, ça n’est pas une arme sympa en main, lourd, mauvaise poignée trop grosse, et cetera…
L’arme de guerre qu’on vous donne pour la défense et qu’on n’a pas à aimer.
Allez, ton prochain sera un HW-40…

Si je le commande en Allemagne, est-ce le même que celui que je commanderais en France sur des sites Internet ?
Où est-il le moins cher svp ? Merci d’avance !

Ðoc Jidé : De quelle arme parles-tu ???
La réponse dépend de l’arme !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.