Réparation d’un joint de revolver A.C.

Par Jidé le 29 mai 2011

Réparation d’un joint de Crosman Shiloh
par Edgar


Le Crosman Shiloh est une réplique du Remington Army de 1861, cal. 44 à poudre noire. C’est une arme rare et surtout vintage pour un airgun (arme fabriquée par Crosman aux U.S.A. entre 1981 et 1983).
Elle fonctionne avec une cartouche de CO2 de 12 grammes standard qui se met sous le canon. Et comme le Remington de base, le barillet contient six coups (plombs diabolo à tête plate de cal. 4,5 mm) et se charge par l’avant. L’arme dispose d’une carcasse en métal avec barillet et plaquettes de poignée en plastique. C’est un revolver simple action comme l’original.



Arme achetée d’occasion bien évidemment et sans problème de fonctionnement à l’achat. L’arme a longtemps été laissée dans un tiroir (sans avoir laissé une cartouche de CO2 à l’intérieur bien entendu) avant que je ne la ressorte pour tirer avec. Hélas, une grosse fuite de gaz apparut au moment de la mise en place de la cartouche de CO2… Rendant l’arme totalement inutilisable donc.

Voici comment j’entrepris la réparation de l’arme :

1 – Démonter totalement l’arme avec tournevis. Cette arme est particulièrement bien démontable donc pas de problème si on se rappelle bien où toutes les pièces vont et qu’on ne perd pas les ressorts quand on ouvre l’arme.


2 – Repérer le ou les joints usés. Ici, très simple, il n’y a qu’un seul joint et c’est celui qui reçoit directement la bouche de la cartouche de CO2.

3 – Retirer le joint. Ici , ce fut possible grâce à une pièce de 2 centimes étant donné que je n’avais pas de tournevis aussi large qu’une pièce.



4 – Sur les conseils de Doc Jidé, aller au magasin de bricolage le plus proche chercher un joint dans les rayons plomberie, le joint usagé à la main. Comparer les joints et les diamètres. Acheter un sachet de joints. Dans mon cas, j’ai trouvé un sachet de 7 joints pour 4,70 euros.


5 – Couper le joint en deux pour avoir une épaisseur similaire à l’ancien joint. Mettre le joint à la place de l’ancien. J’ai eu la chance de trouver un joint de diamètre extérieur et intérieur de taille identique à l’ancien .



6 – Remonter l’arme intégralement en mettant quelques sprays de graisse anti-rouille au passage.


7 – Test de tir : mettre une cartouches de CO2, la visser… pas de « shh » habituel… Je tire quand même : « blam ! »


Me revoilà donc avec une arme avec un fonctionnement interne totalement neuf, tirant parfaitement bien et sans la moindre petite perte de CO2 ! Il me reste aussi du coup 13 joints (7 joints à éventuellement couper en deux dont un déjà utilisé) De quoi être tranquille pour quelques siècles !




À bientôt… Amicalement, Edgar


1 réponse

Bonjour
J’ai un revolver Airsoft 6mm a sparclette Co2 Ruger Super Hawk 4″, à un moment en changeant de cartouche CO2 celle-ci se vide entièrement, pensant l’avoir mal montée, j’en remet une autre, et une autre… je pense à un joint défectueux, j’ai bien tout démonté, mais comment accéder au joint sur ce modèle ?
merci

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.