Poudre noire :
dis-moi combien tu pèses…

Par Jidé le 5 avr 2011



Deux poids, deux mesures ?


Peser les balles, et surtout la poudre, c’est l’affaire de balances spéciales, aujourd’hui devenues électroniques… Non que chacun doive s’équiper (car il suffit de posséder une balance pour étalonner ses dosettes faites d’étuis récupérés [photo ci-dessous], recoupés ou non ; on prend bonne note de « qui contient quoi » et basta la balance). Mais c’est que l’objet est devenu financièrement d’une grande banalité…
Naguère : 187 euros, c’est marqué dessus ! Je ne sais pas de quand date cet objet de milliardaire, qui m’a été offert en prime pour l’achat d’une presse à recharger de marque Dillon, une occase à 200 euros !

La balance Hornady GS-350 est simple d’utilisation, on soulève un capot anti-poussière, on calibre (ça doit marquer « zéro »), on pose un poids de référence de dix grammes pile, ça doit marquer « dix »… O.K. !
Une petit bol est prévu pour contenir la poudre, on le pose et on calibre de nouveau pour soustraire le poids de cette « tare ».
Les mesures sont en grammes ou en grains (on peut directement copier une recette de chargement américaine sans même en traduire les unités).
Plusqu’à verser x grammes de poudre et rectifier les dosettes pour qu’elles contiennent juste cette dose.


Le même (?) en chinois




Quinze euros chez Sutter, c’est les nouveaux prix de 2011… Un capot anti-poussière encore, mais rien d’autre, pas de poids étalon, pas de récipient. Un clavier un peu plus confus et une notice dans la grande tradition des produits siniens, c’est du français, certes, mais le contenu est… à interpréter. Comme on le fait pour les Nikon ou les Toshiba, le mieux est de se recopier sur une petite fiche les dix lignes nécessaires dans les 400 pages de manuels…



Pour vous éviter la corvée, voici :

Balance MH-200 Sutter
(réf. 132011, 14,99 euros)
1. Spécifications :
100-500 grammes, précision 0,01 gramme (10 mg)
Extinction auto en une minute
2. Fonctions :
On-Off : marche-arrêt
Units : choix grammes/grains/carats/onces
Tare (maxi 60 g)
Light : écran lumineux, oui-non
PCS : quantité d’objets (pour peser 25, 50, 75, 100 objets)
3. Mode d’emploi :
Placer 3 piles AAA
Ouvrir le couvercle transparent
Appuyer sur On (000)
Choisir les Units, grains ou grammes
Ou bien poser le récipient conteneur, appuyer sur Tare, puis poser l’objet à peser dans le récipient
Ou bien poser directement l’objet sur la balance
Appuyer quelques secondes sur Off
4. Erreurs :
Unst : la balance n’est pas bien horizontale
Oooo : surcharge, enlever immédiatement l’objet !
Lo : piles usées



Alors ? Thune ou pas thune ?


Bien sûr, on a pesé les mêmes choses avec la machine asiate et la machine à Mme Bête-en-cour : mêmes résultats. On nous dira que l’une sera fidèle quarante ans, que l’autre est « jetable »…
Et on préférera sûrement foutre de la thune en l’air, comme à notre habitude , en suivant ce nouveau proverbe , remis au goût du jour en matière d’accessoires pour la poudre noire :





À bientôt… Amicalement, Doc Jidé


4 réponses

Bien pensé !!

Il existe aussi une doseuse manuelle de marque Lee pour 35 euros :
http://tecmagex.com/fr/rechargement-munitions-cartouches-tir-chasse/rechargement-cartouche-metallique/dosage-de-poudre/doseuses-de-poudre/doseuses-de-poudre-manuels/lee-perfect-powder-measure.html

Ðoc Jidé : Attention, on est dans une page « poudre noire »! La doseuse dont tu parles se monte sur une presse à recharger les étuis pour cartouches modernes, pas P.N…

J’ai adoré ce test tout autant que le parallèle à la formule inqualifiable de Séguéla. Merci Jidé !

Il y a quelques années Palmetto vendait aussi des doseuses à monter sur une presse avec pour particularité d’être en laiton et non électrostatiques, spécialement pour les tireurs à poudre noire, contrairement à celles de Lee ou RCBS. Fabrication de qualité moyenne mais suffisamment précise pour rester dans le noir!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter.